Capercaillie et Karen Matheson

1 réponse

  1. michel dit :

    je ne sais pas si cette voie est béni des dieux mais je peux vous dire que l’orque je ferme les yeux et que j’ écoute ce groupe mes origines celtique se réveille . l’orque le pression professionnelle est trop forte ou que la vie citadine trop pesante cette voie m’ envahit et me ramène à mon enfance et ces balades interminables dans la vallée de GLENCOE ou alors sur les pentes du BEN NEVIS .
    Et alors tous s ‘ effacent et cela vos toutes les thérapies au monde .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.